Vie au Cégep

Élections sans surprise à l’Association étudiante

Étienne Poirier, journaliste pour la Salle des Nouvelles

Les 4 et 5 mai derniers se tenaient les élections annuelles de l’association étudiante, où les neuf postes en jeu ont été comblés. Si la période électorale s’est déroulée sans heurt, le résultat du scrutin est tout aussi peu surprenant, la plupart des postes n’ayant reçu qu’une candidature et les membres élus étant déjà, pour la majorité, impliqués au sein de l’association étudiante. Il faut aussi noter le très bas taux de participation cette année, qui correspond à seulement 25% du taux de l’an passé.

Parmi les élus faisant déjà partie du conseil d’administration, Raffela Abbate (Responsable aux affaires externes), Sarah-Robinson-Arsenault (Coordination), Gabrielle Poirier (Responsable aux affaires pédagogiques) et Nicolas Plourde-Rouleau (Adjoint à la coordination). Ils ont tous été réélus sans opposition avec une majorité supérieure à 80%. Notons que dans le cas des deux derniers mentionnés, ceux-ci se présentaient à des postes différents que ceux qu’ils occupent présentement.

Mis à part Étienne Fromageot, tous les autres élus faisaient par ailleurs partie d’un ou de plusieurs comités. Ainsi, Émile Lajeunesse-Trempe, membre du comité d’improvisation, fut élu au poste de Responsable des communications et Noémie Fontaine, membre du Front Vert, fut élue au poste de Responsable aux affaires environnementales et internationales.

Seulement deux postes étaient convoités par plus d’une personne, soit celui de Responsable aux affaires internes, où se présentaient Camille Limoges et Mathieu Saint-Pierre et celui de responsable à la Vie étudiante, où s’affrontaient Clémence Lavallée et Blaise Piette. Si Camille Limoges a été élue avec une très forte majorité, obtenant 70% des voix contre 30% pour son opposant, le résultat fut quelque peu plus serré pour Clémence Lavallée l’emportant avec 59% des voix contre 32% pour Blaise Piette.

Néanmoins, la victoire la plus serrée est celle d’Étienne Fromageot au poste de Responsable des finances, qui n’obtint que 55% des voix tout en n’ayant aucune opposition. Seul élu à ne pas s’être impliqué au sein de l’association étudiante depuis son arrivée, il semble avoir eu de la difficulté à plaire à l’électorat, qui se limitait à moins de 3% de la population étudiante.

En effet, le taux de participation aux élections fut très bas, alors qu’on estime qu’environ seulement 125 étudiants ont voté. S’il s’agit d’une réduction significative du taux de participation par rapport à l’an dernier, où celui-ci dépassait les 600 élèves, on peut l’attribuer au climat moins tendu que celui de l’an dernier, de même qu’au manque d’opposition aux candidats dans plusieurs cas, assurant à ceux-ci une victoire presque certaine.

Il reste encore cinq postes à combler au sein de l’association étudiante, soit ceux de Représentant des comités de service et socioculturels, Représentant des comités d’information, représentant des programmes pré-universitaires, Représentant des programmes techniques et d’étudiant libre. Ceux-ci seront comblés au début de la session d’automne 2016.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez