Arts et culture Vie au Cégep

Des activités vivantes pour la semaine de prévention contre le suicide

Par Olga Goulet-Doyon,                                                                                                           journaliste pour la Salle des Nouvelles

L’armée d’étudiants et de membres du personnel engagés du comité de la prévention contre le suicide était en marche pour la semaine de prévention dans le cadre du programme «Conséduc à la vie!». Cette semaine était agrémentée de diverses activités organisées par le comité afin de promouvoir la joie de vivre.

Lundi dernier, l’enfant intérieur résidant en chacun de nous jubilait alors que le comité, représenté par des mascottes de Mike Et Sully du film à succès Monster Inc., arpentait les corridors en distribuant cupcakes et accolades. Mardi, l’énergie en trop était évacuée grâce à une thématique «zen» comprenant notamment la distribution gratuite de jus santés dans les pavillons A et G du Cégep. De plus, un service de massage de la part de massothérapeutes professionnels fut mis à la disposition des étudiants et des membres du personnel dans la salle des Pas Perdus afin de relâcher les tensions et de permettre à tous de relaxer. Mercredi, c’est le partenariat avec Cégeps en Spectacle le même soir qui fut mis de l’avant puisque la thématique de la journée était la créativité. Michel Leblanc animait la conférence  L’art rassemble à la salle des Pas Perdus en milieu de journée. Jeudi midi à l’auditorium, le comité fit d’une pierre deux coups en intégrant dans la semaine de prévention du suicide la conférence de M. Carmin Marcotte sur la prévention de la toxicomanie. Puis, vendredi une séance de zoothérapie eut lieu avec la participation de deux cochons d’Inde et d’un chien. La séance qui se déroulait également dans la salle des Pas Perdus était animée par Ani-maux, un groupe de la ville de Québec offrant des services de psychologie et de zoothérapie.

C’est ainsi que la vie fut célébrée tout au long de la semaine grâce à l’engagement, à l’initiative et à la créativité du comité pour la prévention du suicide qui rappelait que celle-ci vaut la peine d’être vécue!

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez