Vie au Cégep

Une fière relève entrepreneuriale au Québec

Par Victoria Than, journaliste pour la Salle des Nouvelles

Le 13 au 15 novembre dernier se tenait la 23e édition du colloque de l’Association des clubs entrepreneurs étudiants du Québec (ACEEQ). Plus de 600 participants étaient présents afin d’approfondir leurs aptitudes entrepreneuriales et afin de réseauter. Les étudiants des entités du Cégep Garneau ont représenté fièrement l’excellence du Cégep.

 

Rêver. Coopérer. Entreprendre. Ce sont les termes qui définissent la relève entrepreneuriale du Québec.   Cette relève s’est réunie à Drummondville dans le cadre du colloque annuel de l’ACEE. Venant de toutes les régions du Québec et même de l’Ontario, du Manitoba et de la France, les clubs entrepreneurs collégiaux et universitaires ont su se démarquer par leurs projets et leur désir d’entreprendre. L’entrepreneur et Dragon Martin-Luc Archambault était le président d’honneur de l’évènement. Lors du gala tenu le 14 novembre, le président d’honneur a mentionné sa fierté de voir que l’entrepreneuriat est assuré par une relève motivée et créative. Il a aussi parlé de son parcours et de l’importance de la persévérance. Évidemment, la présence de cette importante personnalité n’était pas le seul élément-clé du colloque.

En effet, le colloque s’est ouvert avec la conférence de Jasmin Bergeron portant sur l’importance de satisfaire les clients, aussi appelée l’effet WOW, et qui a été appréciée par les participants. Par la suite, les étudiants ont pu profiter d’une prestation colorée de Charlie Pop, humoriste et bruiteur québécois, qui a su enflammer la salle par sa prestation musicale. Durant le colloque, des entrepreneurs ont partagé leur parcours et leurs connaissances à travers leurs conférences. La présence de Nicolas Duvernois, fondateur de Pur Vodka, a été un des moments marquants de colloque. Racontant son parcours unique, il a su démontrer que la persévérance est la clé du succès. Il est possible de percevoir de sa conférence que les innovations créées au Québec font partie des meilleurs produits au monde. Le Québec se démarque par la fibre entrepreneuriale qu’elle entretient et qui permet d’entretenir les rêves. Effectivement, Nicolas Duvernois a subi plusieurs échecs, et c’est en croyant en ses capacités et en travaillant ardument qu’il a atteint ses buts.

Évidemment, le traditionnel salon des régions a permis aux clubs entrepreneurs de réseauter et de présenter leurs projets. Le Cégep Garneau, gagnant du salon des régions en 2014, s’est démarqué par les projets de ses entités. La Jeune Coop Roue-Libre et Garneau Travail ont présenté leurs réalisations et témoignent du talent entrepreneurial des étudiants de Garneau.

Il me semble indéniable qu’une relève déterminée, créative et innovante saura se démarquer dans les prochaines années. Apprendre, c’est entreprendre. C’est ce que les étudiants des clubs d’entrepreneurs réalisent. Martin-Luc Archambault a d’ailleurs affirmé : «Ne perdez pas de vue votre but. Allez-y, foncez et ne regrettez rien».

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez