Politique

Pour qui voter? (4)

Marie-Anick Savard,
journaliste pour la Salle des Nouvelles

Le 19 octobre prochain les électeurs canadiens seront appelés à élire le prochain gouvernement canadien. À deux semaines du Jour J, l’équipe de la Salle des Nouvelles a choisi de résumer les plateformes électorales des cinq principaux partis. Afin de donner une vision la plus objective possible, ces cinq partis seront comparés selon 5 critères : l’économie, l’environnement, les relations internationales, la sécurité publique et les enjeux de société.

Le Nouveau Parti Démocratique

Désigné le plus souvent par l’acronyme NPD, ce parti était sans cesse troisième ou quatrième à la Chambre des communes jusqu’en 2011, année de la « Vague Orange », depuis laquelle il forme l’opposition officielle. Seulement quelques mois après cette victoire, le chef du NPD, Jack Layton, décède et c’est Thomas Mulcair qui lui succède comme chef de parti. Le Nouveau Parti Démocratique se présente avec des valeurs de gauche et une tendance sociale-démocrate.

Politique économique :

Du côté économique, l’idée d’une baisse du taux d’imposition pour les petites entreprises est soutenue par le NPD. Il est aussi en faveur d’un crédit d’impôt encourageant à investir dans le secteur de la recherche et du développement. De plus, le parti prévoit investir dans le secteur de l’infrastructure et du transport en commun. Il compte aussi renforcer le régime de pensions afin d’assurer une sécurité financière aux retraités. Finalement, un renforcement de la classe moyenne est un point important de la politique économique du NPD, qui compte parvenir à ce but en créant quelques dizaines de milliers d’emplois dans tout le pays.

Politique environnementale :

Ayant été ministre de l’Environnement du Québec, ce dossier est particulièrement cher à M. Mulcair. Sa principale préoccupation : lutter contre le réchauffement climatique. Ainsi, il compte travailler en vue de la réduction des émissions de gaz à effet de serre en instituant un système de paiement pour les grands pollueurs. De plus, le NPD a comme objectif de protéger l’environnement pour les générations futures en investissant dans l’énergie renouvelable et l’efficacité énergétique ainsi qu’en protégeant les nombreux lacs et rivières du Canada. Concernant le projet Énergie-Est, Mulcair se positionne contre celui-ci, insistant sur les lacunes du processus d’évaluation des conséquences environnementales mis en place par le gouvernement sortant.

Relations internationales

Le NPD, en matière de coopération internationale, souhaite opter pour une stratégie progressiste à long-terme visant à redorer le blason du Canada ailleurs dans le monde. D’ailleurs, l’intention de Mulcair serait d’augmenter le financement dans les secteurs de la coopération internationale et de la promotion de la paix, plutôt que d’axer l’intervention canadienne à l’étranger dans des dossiers uniquement à teneur économique. Au niveau de la crise de réfugiés, le plan est de répondre à la demande des Nations Unies en recevant, cette année, 10 000 réfugiés syriens parrainés par le gouvernement. Au cours des quatre années suivantes, le nombre diminuerait à 9 000 par année.

Sécurité publique

Le Nouveau Parti Démocratique est contre la loi antiterroriste C-51 du gouvernement conservateur, qu’il critique sur de nombreux aspects: trop vague, trop vaste, inefficace et qui sacrifierait les libertés de la population. Cela dit, selon le chef du parti, la menace terroriste est à prendre au sérieux et il est parmi ses priorités d’assurer la sécurité et la liberté des citoyens canadiens.

Enjeux de sociétés

Dans le dossier de la légalisation de la marijuana, projet proposé par Justin Trudeau, le NPD se montre plutôt réticent, mais en faveur de sa décriminalisation. Il procéderait avant tout à des études sur ses impacts sur la santé et la société. Concernant les soins de santé, il compte améliorer le système de santé, entre autres, en rendant plus abordables les médicaments d’ordonnance et en rendant les soins à domicile plus accessibles. Pour ce qui est du débat sur le port du niqab, Mulcair se présente favorable au libre-choix de porter celui-ci lors des cérémonies de citoyenneté ainsi que pour offrir ou recevoir des services publics. Le NPD entend aussi instaurer un réseau de garderies universelles, sur le même modèle que celui proposé au Québec.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez