Vie au Cégep

Une première Assemblée qui se conclue prématurément

Par Étienne Poirier

journaliste pour la Salle des Nouvelles

Mardi dernier se tenait, à midi, à la Salle de Pas Perdus, la première Assemblée Générale de l’année. Par contre, celle-ci fut dissoute très rapidement suite à la perte du quorum, près de 30 minutes plus tard.

Peu après le début de l’Assemblée, l’ordre du jour fut amendé afin d’y inclure, en deuxième point, « Orientations politiques ». De plus, le point « Prévision budgétaire » pour l’année 2015-2016 a été supprimé puisque Charles Pesant, responsable aux finances, avait été hospitalisé la semaine précédente. Ces amendements furent adoptés par la grande majorité de la salle.

Les élections des étudiants aux postes de Représentant du secteur technique, de Représentant du secteur pré-universitaire et d’Étudiant libre se firent assez rapidement, un seul candidat s’étant présenté pour chacun des postes. Ainsi, Élisabeth Michaud-Jobin fut élue au poste de Représentant du secteur technique. Cette dernière a, par ailleurs, occupé ce poste l’an dernier. Umberto Villarino Campos fut par la suite élu au poste de Représentant du secteur pré-universitaire. Notons que celui-ci cumule aussi des responsabilités au sein du conseil d’administration du Café Oxymel. Finalement, Sarah Robinson-Arsenault, ancienne représentante à la vie étudiante, fut élue au poste d’étudiant libre.

Au cours des minutes suivantes, certaines personnes ont quitté la salle. Conséquemment, la coordonnatrice du Conseil d’administration de l’Association étudiante, Frédérique Fiset-Cholette, s’est empressée de se lever et de faire le décompte de la salle. Remarquant la perte du Quorum, elle avertit le président d’assemblée de sa constatation. Or, puisqu’elle n’avait pas respecté les procédures du code Morin (un membre de l’Assemblée doit demander au Présidium de compter les membres présents dans la salle si cette personne doute de la perte du quorum), elle dût s’y reprendre à deux fois avant que le président ne compte les personnes présentes dans la salle. Tel qu’estimé par la coordonnatrice, le quorum était perdu, avec seulement 55 personnes dans l’Assemblée, et celle-ci fut dissoute. À noter, la Coordonnatrice ainsi que la Coordonnatrice-adjointe avaient déjà quitté la salle lorsque le président de l’Assemblée fit le décompte. Quant au Responsable aux finances, Charles Pesant, celui-ci s’abstint de lever son carton afin de manifester sa présence.

On se souvient que les présents coordonnateurs avaient mentionné l’idée, lors de la dernière campagne au Cégep, d’augmenter le quorum nécessaire à la tenue d’une assemblée. Avec la perte si rapide du quorum mardi dernier, il apparaît clair que ces derniers devront redoubler d’efforts afin d’encourager les élèves à participer à ce processus démocratique. Évidemment, certains éléments ont pu nuire à la présence d’étudiants à cette assemblée, notamment sa tenue lors du bloc libéré des sciences humaines, moment au cours duquel les élèves d’autres programmes risquaient d’être en cours. De plus, le choix de la salle des Pas Perdus comme lieu d’assemblée n’était peut-être pas propice. Le président a d’ailleurs lui-même répété combien l’environnement était plus bruyant qu’à l’habitude. Reste à voir quelles stratégies les administrateurs vont adopter afin d’encourager les étudiants à se présenter aux prochaines assemblées.

Cela dit, ce n’est pas la première fois qu’une assemblée se termine si rapidement. L’an dernier, la première assemblée avait aussi été dissoute suite aux élections des trois mêmes postes, soit 55 minutes après son ouverture. L’Association étudiante n’a toujours pas déterminé de date pour la prochaine assemblée.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez