Politique Vie au Cégep

Conférence ECO – Énergie est : Le Québec aux portes de l’enfer pétrolier

Par Florence La Rochelle
Journaliste à la Salle des Nouvelles

C’est jeudi dernier à 12h que se tenait au Café Oxymel la conférence Énergie Est : Le Québec aux portes de l’enfer pétrolier de la Coalition ECO (Étudiants et étudiantes Contre Oléoducs) dans le cadre de leur tournée de campus. L’évènement organisé par Marie-Philippe Paquet, responsable aux affaires environnementales et internationales de l’Association étudiante de Garneau, suscita un vif intérêt au sein des étudiants préoccupés par les causes environnementales.

C’est donc devant une salle bondée que Gabriel Nadeau-Dubois et Patrick Bonin abordèrent les enjeux gravitant autour des projets d’exportation pétrolière canadienne. Monsieur Nadeau-Dubois, bien connu auprès des étudiants compte tenu de son rôle public important au sein du mouvement étudiant en faveur de la gratuité scolaire en 2012, présenta une ébauche de la question pétrolière et du contexte global international en terme énergétique. Pour sa part, Monsieur Bonin, responsable de la campagne climat-énergie chez Greenpeace Canada, dressa un portrait inquiétant de la situation écologique mondiale et de ses conséquences, et plus particulièrement de celle du Canada dont l’image, d’un point de vue environnemental, ne cesse de se détériorer.

À la suite de leur dénonciation de l’extractivisme canadien et de la proximité importante entre le pouvoir politique et les lobbyistes de TransCanada, les conférenciers conclurent avec des propositions de solutions écologiques et d’alternatives écologiques à l’exploitation grandissante des sables bitumineux. La rencontre fut close par une période de questions bien animée où plusieurs militants environnementaux québécois présents dans la salle se permirent d’inviter chaleureusement la foule à prendre part à certaines mesures de sensibilisation simples et accessibles, telles que le bénévolat événementiel et la signature de documents militants.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez