Modes de vie Vie au Cégep

Perdre ses cheveux pour une bonne cause

Par Eloïse Chakour
Journaliste pour la Salle des Nouvelles

Jeudi le 9 avril prochain se déroulera le Défi têtes rasées, organisé par Leucan. Venez encourager les courageux participants à la Salle des Pas perdus de 12h à 14h.

Le Défi têtes rasées est un défi où les participants se rasent les cheveux afin d’amasser des fonds pour Leucan, un organisme qui vise à supporter les enfants atteints de cancer et leur famille. Par contre, Catherine Beaumont, participante l’an dernier et l’une des organisatrices de l’événement cette année, ajoute que ce n’est pas nécessaire de se raser complètement la tête. Un don d’un minimum de 8 pouces est requis pour participer. De plus, elle encourage les gens à participer, en mentionnant que même s’il est préférable de s’inscrire d’avance, ce n’est pas obligatoire. Il est possible de s’inscrire sur place!

L’an dernier, le Défi têtes rasées à Garneau a amassé plus de 10 000$. Bien que cette année, la prédiction du montant amassé soit un peu plus basse, les organisateurs espèrent ramasser le plus d’argent possible. La manière la plus simple de contribuer est probablement de donner directement en ligne, sur le site du défi à Garneau (voir lien ci-dessous), mais Catherine ajoute qu’il est toujours possible de donner le jour du défi. Par contre, elle mentionne qu’il est important d’apporter de l’argent comptant sur place, car ils ne seront pas équipés pour prendre les cartes.

Joëlle Lavoie-Charland, participante cette année, a décidé de se raser complètement les cheveux. Loin de paraître nerveuse, elle dit avoir vraiment hâte, en ajoutant qu’elle pense à le faire depuis longtemps. Pour sa part, Catherine ajoute que l’an dernier, elle ne se sentait pas nerveuse, car « des cheveux, ça repousse » ! Malgré tout, un an plus tard, elle commence à avoir hâte que ses cheveux repoussent, mais ne regrette pas du tout sa décision.

Les raisons pour participer au défi sont aussi nombreuses que les participants, mais que ce soit dans une optique symbolique ou dans une optique plus pratique de don de cheveux ou d’argent, la volonté de donner au suivant et de contribuer au travail que fait Leucan est généralisé chez les participants.

C’est donc un rendez-vous le jeudi, 9 avril prochain pendant le bloc libéré à la Salle des Pas perdus !

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez