Sports Vie au Cégep

Une expérience sportive hors du commun pour les étudiants de Garneau

10988535_808672619205172_4638930104991737665_n

Par Eloïse Chakour

Journaliste pour La Salle des Nouvelles 

Le 19 février dernier, plus de 90 étudiants de Garneau ont été initiés à un nouveau sport plutôt ludique. Résultat de cette deuxième édition de bubble soccer à Garneau : un succès fulgurant.

Pendant le bloc libéré du jeudi, le 19 février dernier, plus de 90 étudiants ont participé à 20 parties de bubble soccer, un sport ludique qui demande aux joueurs de jouer une partie de soccer tout en étant confinés dans une « bulle » de plastique gonflée.

Cette année se déroulait la deuxième édition de cette activité, organisée par Vie Active Garneau, une toute nouvelle entreprise-école. Anciennement le comité sportif de l’Association étudiante du cégep, cette nouvelle entreprise-école vise à « toujours offrir une occasion de bouger aux gens », explique Rosalie Jetté, directrice de Vie Active Garneau. Vu le grand succès de cette activité, elle ajoute qu’il y aura peut-être une troisième édition l’an prochain.

L’an dernier, l’activité a été offerte gratuitement. Par contre, cette année, des coûts de 10 $ par équipe de 5 ou 5 $ par personne (pour une inscription individuelle) ont été exigés. Pour les participants interviewés, le coût en valait la peine.

« Vraiment, c’était très agréable! », mentionne Catherine Beaumont, qui exprime un sentiment généralisé chez les participants. « J’ai vraiment adoré l’activité! », ajoute sa coéquipière, Florence Bugnon. Les joueuses conseillent cette activité à tout le monde, mais mentionnent qu’elles ont apprécié avoir leurs protège-genoux. Pas étonnant, puisque le bubble soccer est un sport de contact. En effet une stratégie gagnante est souvent de tenter de faire tomber les joueurs de l’équipe adverse en les heurtant avec l’extérieur de sa bulle! Loin d’être déplaisant, c’est l’un des attraits de ce sport, selon Thomas Boudreau, un participant. Il ajoute qu’il devait participer à certaines activités pour son cours d’éducation physique et que celle-ci « sortait du lot ».

Les quelques conseils pour les futurs participants de la part des participants de cette année sont d’apporter des protège-genoux, de porter des verres de contact, car on ne peut pas porter de lunettes et de « foncer dans le tas » dès le début du jeu pour ne pas en manquer une seule seconde. Surtout, n’hésitez pas à vous inscrire, ainsi que conseille Élizabeth Desrochers, capitaine d’équipe : « J’ai été très déçue de ne pas pouvoir le faire l’an dernier, alors j’ai été très contente de former mon équipe cette année ». Pour ceux qui ne savent pas jouer au soccer, Catherine Beaumont ajoute que « ce n’est pas grave », car le talent au soccer n’est pas prérequis pour avoir du plaisir dans cette activité!

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez