Arts et culture

L’Ombre du vent, un roman captivant sans l’ombre d’un doute!

Publié en 2001, L’Ombre du vent de Carlos Ruiz Zafón promet au lecteur des heures d’enquêtes et de rebondissements. C’est le premier tome de la trilogie du Cimetière des livres oubliés, qui, comme le titre nous le propose, est un livre à propos de livres! Quoi de mieux pour satisfaire les désirs des maniaques de lecture?

Par Audrey Galarneau, Journaliste pour la Salle des Nouvelles

Tout comme les autres romans du même auteur, le mystère est au cœur de l’histoire. La quête du personnage principal l’amène à forger des liens avec les autres personnages, mais la narration intradiégétique ne nous permet pas de discerner les bonnes relations des mauvaises.

Dans L’Ombre du vent, le jeune Daniel Sempere, accompagné de son ami Fermín Romero de Torres, tente de percer les secrets les mieux gardés de Barcelone en enquêtant sur la vie d’un auteur bien particulier, Julián Carax. Entre le livre de fiction et la réalité que Daniel peut observer, la ligne est mince. En effet, c’est comme si les personnages de L’Ombre du vent écrit par Julián Carax étaient en fait de vrais Barcelonais que côtoient Daniel dans son quotidien. Fermín, lui-même un personnage à l’identité douteuse, guide Daniel dans cette enquête grâce à ses talents d’orateur et de manipulateur. Mais dans quelle mesure apporte-t-il une aide réelle à Daniel?

Plongez dans cette aventure et découvrez les dessous de la Barcelone d’après-guerre avec Daniel tout en vivant un rêve dans lequel votre roman favori prend vie. Toutefois, prenez garde. Lorsque vous n’arrivez plus à discerner les adjuvants des opposants, votre rêve peut se transformer en cauchemar.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez