Le monde Politique

Un changement de polarité chez les républicains?

Il est impossible de passer à côté d’un débat important qui est présent aux États-Unis, celui sur les armes à feu. C’est d’ailleurs l’un des sujets dont on parle le plus dans les dernières semaines alors que des fusillades surviennent chaque année dans des écoles de nos voisins du Sud. On s’intéresse particulièrement à la position du président américain sur le sujet.

Par Audrey Galarneau, Journaliste pour la Salle des Nouvelles

Après avoir été critiqué pour avoir joué au golf au moment des funérailles des victimes de la fusillade survenue à Parkland en Floride le 14 février dernier, Trump a précisé dans les derniers jours ses désirs vis-à-vis des changements qui devraient être apportés au deuxième amendement. On croyait d’abord qu’il serait, comme plusieurs politiciens, emprisonné par la NRA (National Rifle Association) dans le statu quo. Toutefois, le président dernièrement a annoncé son désir d’augmenter l’âge nécessaire pour posséder une arme à feu, malgré les déclarations faites par la NRA qui stipulaient qu’ils ne bougeraient aucunement sur ce terrain-là.

Conséquemment, de grandes entreprises ont décidé d’emboiter le pas dans cette direction. En effet, Walmart et Dick’s Sporting Goods ont toutes deux augmenté l’âge requis pour se procurer une arme à feu à 21 ans et ce dernier a également retiré les fusils d’assaut semi-automatiques de son inventaire, puisque ce sont généralement ces armes utilisées dans les fusillades. Walmart pour sa part l’avait déjà fait en 2015.

D’autres mouvements de multinationales tentent de conserver la neutralité dans les débats qui entourent le port d’armes aux États-Unis en retirant, par exemple, des tarifs préférentiels et des rabais auxquels avaient droit les membres de la NRA. C’est entre autres le cas de Delta Air Lines qui a aboli le rabais pour les membres de la NRA qui se rendaient autrefois à leurs conventions avec des billets achetés en rabais.

Il sera intéressant de poursuivre ce débat dans les prochaines semaines alors que le président Trump tentera de se débarrasser de l’influence du lobby des armes à feu sur les politiciens qui l’entourent.

Source: http://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1086319/dicks-sporting-goods-vente-armes-semi-automatiques-age-chargeurs-parkland

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez