Sports

Les Élans de natation : Déjà une saison achevée avec succès

Le jeudi 20 avril, Carolane Roch, une athlète qui pratique la natation chez les Élans, a partagé en entrevue l’atmosphère au sein de l’équipe, son propre parcours, ce qui pourrait être amélioré suite à cette première année du retour de Garneau dans ce sport ainsi que le revirement de situation lors des Provinciaux.

Par Léa-Marie Gagnon Journaliste pour la Salle des Nouvelles

La première équipe de natation de Garneau formée depuis les dix dernières années a terminé sa première saison avec fierté. Carolane fait d’abord part du fait que nager au collégial est très différent de nager en civil, car l’esprit d’équipe est très fort, c’est moins compétitif et les athlètes ont beaucoup de plaisir, autant lors des pratiques que des compétitions. Ils nagent dans un même but, soit pour représenter le cégep, donc c’est un travail en équipe et pour l’équipe, au contraire d’être individuel. De plus, les Élans comptent beaucoup de nageurs civils qui sont très forts et qui battent des records provinciaux, donc ceux-ci, plus expérimentés, aident ceux qui n’ont commencé à s’entrainer que cette année pour les compétitions. Tous se soutiennent et ils se sont même faits des t-shirts à leur image pour la compétition provinciale. Cet engagement pousse également les gens qui n’ont pas nagé depuis longtemps à recommencer leur sport.

Carolane, quant à elle, fait des compétitions provinciales depuis qu’elle est en 5e année et elle a intégré l’équipe de natation civile de l’université Laval en janvier dernier. Elle dit n’avoir jamais nagé avec une équipe autant soudée que celle des Élans et avec un si bon esprit d’équipe. Plus tard, l’athlète compte nager à la fois dans l’équipe civile de Laval et dans leur équipe universitaire. Elle mentionne qu’en tant qu’étudiante-athlète qui a neuf pratiques par semaine, il est important de garder un bon équilibre de vie et de ne pas se concentrer seulement sur les études. En plus, nager ressource, car ça fait du bien, ça détend et ça permet de penser à autre chose.

En ce qui a trait à leur programme d’entrainement, cinq pratiques sont disponibles par semaine et les athlètes doivent se présenter à trois. Toutefois, il y a également trois de ces cinq pratiques offertes qui se déroulent à 6h du matin, ce qui a découragé certains nageurs à se présenter, vu l’heure très matinale et les journées chargées de cours par la suite. L’équipe compte donc moins de membres qu’à ses débuts. Changer les heures permettrait par conséquent de recruter ainsi que de garder plus d’athlètes. Pour les prochaines années, il serait également bien de développer une technique pour l’encadrement scolaire, comme intégrer des sessions d’études. Toutefois, vu le grand nombre d’athlètes en natation, il est plus difficile de s’adapter pour cet aspect.

Lors des Provinciaux, les Élans prévoyaient de bons résultats, considérant qu’en nombre, ils dépassent la majorité des autres cégeps, mais ils n’avaient pas vraiment d’idée de comment se déroulerait la compétition. À la fin de la première journée, ils étaient en tête, mais suite au dimanche matin, ils étaient en troisième position, à environ 200 points derrière les premiers. Ils ne pensaient alors plus gagner et avaient perdu espoir, mais ils ont tout de même réussi à se positionner en première place. Cela a été un très beau moment prouvant la solidité de l’équipe.

À propos de l'auteur

La Salle des Nouvelles

Commentez